Où partir à l'étranger à la retraite ?

Notre comparatif 2021 des meilleurs pays pour votre retraite

restaurant sur ocean à l'étranger

S’installer à l’étranger constitue pour les retraités une option concrète de changer de vie, d’augmenter son pouvoir d’achat et d’améliorer sa qualité de vie, au soleil, quels que soient ses revenus. 

Mais où partir ? Le monde est vaste…

Pour certains, le choix est évident 

Pour d’autres en revanche, choisir le pays idéal pour la retraite n’est pas facile. De nombreux paramètres doivent être pris en compte et le pays parfait n’existe peut-être pas.  L’objectif consiste à identifier le pays qui vous correspond le mieux. 

Plutôt que de vous présenter un énième classement – nous en avons dénombré une dizaine (1) – nous proposons ici un comparatif détaillé des ‘meilleurs’ pays pour la retraite (d’un point de vue français). Nous l’enrichirons rapidement avec de nouveaux pays qui émergent comme des nouvelles destinations intéressantes pour passer sa retraite au soleil.

Avant d’aller plus loin, ayez toutefois en tête qu’on peut difficilement tout avoir. L'Europe présente l'avantage de la proximité, de démarches simplifiées (UE), d’infrastructures modernes, de bons systèmes de santé et d'une sécurité élevée dans des pays globalement stables économiquement, politiquement et socialement. Mais, sauf exceptions, les pays d’Europe restent plus onéreux que d'autres pays plus lointains où le coût de la vie est plus bas (mais où la santé et la sécurité, par exemple, sont plus aléatoires). Si vous devez vivre avec moins de 1000 € par mois, vous allez probablement devoir partir loin pour augmenter sensiblement votre qualité de vie.

Quiz pays

Pouvoir d'achat, climat, éloignement des proches, accès aux soins… Dites-nous ce qui est important pour vous et recevez gratuitement une suggestion de pays pour votre retraite !

Tableau comparatif

Notre méthodologie


Critères


Nous avons intégré les critères généralement considérés par les expatriés pour qualifier un pays, et en particulier par les retraités, qui peuvent avoir à la fois des motivations (climat, coût de la vie…), des préoccupations (santé, éloignement des proches, fiscalité, sécurité…) et des destinations (Portugal, Maroc, Thaïlande…) différentes de celles des expatriés actifs ou étudiants, pour qui la carrière ou les études déterminent souvent le choix d’une ville ou d’un pays. Ces critères ont été corroborés par une enquête que nous avons réalisée en 2020 auprès de retraités et futurs retraités français, en France et à l’étranger.


  • coût de la vie : Que peut-on espérer gagner en pouvoir d'achat (dépenses courantes)
  • logement/immobilier : coût de l’immobilier et conditions d’accession à la propriété pour les étrangers, marché locatif (loyers moyens, offre de court/long terme)
  • fiscalité : convention fiscale avec la France, exonérations ou avantages fiscaux
  • climat : nombre de jours d’ensoleillement, températures et amplitudes, impact des saisons…
  • santé : système de santé et accès aux soins (coût, qualité, conditions d’accès)
  • accessibilité : éloignement de la France (métropole) et des proches, transports (offre disponible, fréquence et coût)
  • complexité et coût des démarches : éventuelles restrictions à l’entrée, coûts de voyages de découverte, d’un déménagement, possibilité de travailler (2)
  • stabilité et sécurité : insécurité, risques politiques, économiques, sanitaires
  • intégration : barrière de la langue, fossé culturel, religieux, communauté d'expatriés etc…
  • services : services à la personne, infrastructures, enseignes internationales
  • nature, activités et loisirs : environnement naturel, activités sportives, culturelles, artistiques disponibles pour tous les budgets
  • culture et patrimoine : patrimoine, gastronomie etc…

Sources


Pour réaliser ce classement, nous avons analysé et croisé un nombre important de sources françaises et internationales reconnues dans leur domaine (3).

Celles-ci ont été complétées et enrichies par des données, informations, avis et recommandations récoltés sur le terrain auprès de nos premiers correspondants et contributeurs locaux. Nous lançons la plateforme neoexpat cette année, l’objectif est de créer et animer un réseau de retraités expatriés suffisamment important et d’être rapidement en mesure de récolter davantage d’éléments précis et récurrents pour alimenter notre base de données et diffuser des chiffres fiables, vérifiés et régulièrement actualisés.


Système de notation


Nous avons classé chaque critère en 5 catégories : (1) non favorable, (2) peu favorable, (3) neutre, (4) favorable et (5) très favorable.

La note finale (indicative) attribuée à chaque pays,est calculée en rapportant la somme des points du pays au nombre maximum de points possible (5 à chaque critère, sur 13 critères) multiplié par 100.

Limites


Voici ce qu’il faut retenir en comparant chaque pays :


Subjectivité :

Ce comparatif comporte une dimension subjective. Le système de notation peut évidemment être remis en cause et discuté. Certains critères sont plus rationnels et factuels que d’autres (le coût de la vie par exemple repose sur des données chiffrées, la sécurité sur beaucoup d’autres critères à la fois quantitatifs et qualitatifs).


Absence de pondération des critères :

Par ailleurs, aucune pondération n’est affectée aux différents critères. Or il est évident que, chaque personne étant différente, tel élément ou critère sera important pour une personne mais beaucoup moins pour une autre. Il revient donc à chacun de s’interroger sur l’importance qu’il attribue à chaque critère.D’où notre volonté de proposer un comparatif, plutôt qu’un classement. Il reviendra à chacun de faire son propre classement.


Style de vie :

Gardez en tête que le gain de pouvoir d’achat dont vous bénéficierez par rapport à la France dépendra largement de votre style de vie et de votre façon de consommer sur place, local ou ‘occidental’ : loisirs, déplacements, achats de produits locaux ou importés de France…


Moyennes :

Ces données sont des moyennes par pays. S’il existe des variations d’un pays à l’autre, il existe également des variations au sein d’un pays, plus ou moins significatives. En France, le climat est différent à Lille et à Bastia, et le coût de l’immobilier n’est pas le même à Paris et en Corrèze. A l’étranger, c’est la même chose : le climat en Espagne n’est pas le même à Madrid, aux Baléares ou aux Canaries. Et le coût de la vie est différent du nord au sud du Portugal, et si vous souhaitez vivre en ville, au bord de la mer ou à la campagne… On prend donc des moyennes, avec les biais que cela peut générer.

Neoexpat propose sur sa plateforme des comparatifs plus aboutis sur le coût de la vie, le coût de l’immobilier, la fiscalité, la santé etc.. en accès gratuit après inscription.


Données statiques :

Il peut également exister des variations (en plus et en moins) dans le temps. Si vous souhaitez vous projeter à long terme, gardez en tête que le coût de la vie, l’immobilier, la fiscalité peuvent évoluer significativement dans le temps. La pandémie a par ailleurs mis en évidence que certains éléments qu’on pouvait juger stables et favorables jusqu’ici (immigration, offre aérienne) peuvent voler en éclat. La crise apporte un niveau d’incertitude plus important. Il y a – et il y aura à court et moyen terme – de nouveaux risques et de nouvelles opportunités !


Culture :

Comme indiqué en introduction, ce classement se place d’un point de vue français.Certains pays sont privilégiés par les français pour la retraite pour leur proximité géographique, leur histoire commune ou parce qu’on y parle largement français.Les anglais, les allemands, les américains ont aussi leurs paradis de retraite. Certains sont identiques (Portugal, Espagne, Thaïlande…), d'autres non (le Panama, la Malaisie, et également la France pour les anglais !)

En Conclusion

Ces 10 pays concentrent aujourd'hui la majorité des retraités français de l'étranger. Il existe des similitudes qui permettent de les regrouper en 3 grandes zones, avec les caractéristiques suivantes :

tableau comparatif pays

Vous trouverez certainement votre bonheur dans cette liste. Et si vous hésitez, faites notre quiz gratuit

Et si vous hésitez encore, ou souhaitez sortir des sentiers battus, ou préférez éviter de retrouver trop de compatriotes, pourquoi ne pas considérer les “nouveaux” paradis de retraite ou d’autres pays privilégiés par les anglais ou nord-américains du fait de leurs avantages : Croatie, Malaisie, pays d’Amérique Centrale (Panama, Costa Rica…) Malte, Vietnam, Cambodge, Chypre, Bulgarie, Sultanat d’Oman, Italie… Nous les intégrerons prochainement dans notre comparatif.

Et enfin, vous pouvez décider de ne pas choisir et vivre en mode nomade pendant quelques années et revenir en France. Ou vous installer, après quelques temps d'itinérance, dans un lieu où vous vous sentirez chez vous !


Nous lançons notre plateforme d'accompagnement sur 3 pays: Portugal, Maroc, Espagne.

Un autre pays vous intéresse ? pas d'inquiétude, nous ouvrirons d'autres pays prochainement.


(1) : certains classements récents nous semblent peu appropriés pour la retraite à l’étranger et font l’amalgame entre une destination idéale pour l’expatriation au sens large (qualité de vie principalement) sans considérer les motivations et les freins des retraités, qui diffèrent souvent de ceux des actifs ou des étudiants. Les pays scandinaves ou la Nouvelle-Zélande, par exemple, sont des pays où la qualité de vie est indiscutablement excellente, mais ces destinations nous semblent répondre que moyennement aux envies et besoins des retraités ou futurs retraités français (coût de la vie, climat, fiscalité etc…).

(2) : certaines personnes nous ont fait part de leur souhait de travailler à l’étranger durant leurs premières années de retraite, pour compléter leurs revenus. Il existe en effet des restrictions dans certains pays et sur certaines catégories de visas. Il faut toutefois noter que dans la plupart des pays où l’on souhaite s’expatrier pour améliorer sa qualité de vie et augmenter son pouvoir d’achat, travailler ne sera pas économiquement viable compte tenu du salaire moyen.

(3) : exemples : coût de la vie : numbeo, ceoworld, expatistan.com, HSBC, planificateur.a.contresens, lecoutdelexpat.com // santé : WHO, OCDE // Sécurité : ministère Affaires étrangères, global peace index, insurly